Coupe de France des Clubs de pétanque : Lyon Canuts touche enfin au but

image_print

Lyon Canuts touche enfin au but

Il aura fallu cinq tentatives lors de ces phases finales de la Coupe de France aux lyonnais pour enfin remporter ce trophée. Lyon Canuts n’en a que d’avantage savouré sa victoire ce samedi. Le collectif des rhodaniens avait évolué ces dernières années et la Coupe de France était l’objectif principal affiché du Club. Oléron Pétanque Elite (17), autre prétendant au titre, a trébuché en finale et n’a pas pu contrecarré les ambitions lyonnaises. Avec deux équipes de ce calibre en finale, et le Vendéspace comme théâtre de leur confrontation, le spectacle a tenu toutes ses promesses.


Oléron espère que son tour viendra

bravo à l’équipe de Bourbon-Lancy s’étaient quant à eux inclinés en demi-finale

Demi-finale : Bourbon-Oléron 6-12

Individuels : Charlotte Darodes bat Nathalie Mileï (Bourbon) 13 à 0 ; Philippe Zigler (Bourbon) bat Richard Feltain 13 à 12 ; Médéric Verzeaux (Bourbon) bat Lahatra Randrianamantany 13 à 6 ; Pascal Mileï (Bourbon) bat Jérémy Darodes 13 à 11 ; Philippe Quintais bat Damien Courroy (Bourbon) 13 à 4.

Doublettes : N. Mileï-Zigler/C. Darodes-Feltain 6-13, Mileï-Lucien/ Lamour-Hureau 9-13, Michel-Verzeaux/Quintais-Randrianamantany 13-6.

Philippe Zigler, joueur de Bourbon

« On a commencé à jouer ensemble avec Nathalie à 0-10 et c’était déjà trop tard. Au début de la rencontre, je tirais bien et Nathalie (Mileï, NDLR) a eu plusieurs opportunités de scorer, mais elle ne l’a pas fait. C’est comme ça, c’est les boules. En face, on avait Charlotte Darodes qui avait une grosse emprise sur Nathalie après son individuel. »

Manu Lucien, joueur de Bourbon

« C’est dommage, on n’a pas joué ensemble cette partie. À l’appoint, j’étais performant au début mais Pascal (Mileï, NDLR) n’était pas dedans. Ensuite, on était mené 12 à 3 et on revient à 9. La dernière mène est en notre faveur et on peut renverser le cours de la rencontre. Malheureusement, on ne saisit pas notre chance. C’est frustrant. Maintenant, il va falloir digérer, bien dormir et composer les meilleurs trios possibles pour remporter ce match et se qualifier pour la finale. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*