Daniel Dubois « Dany « n’est plus.

image_print

Dany Dubois, ancien président de la Joyeuse pétanque, ancien élu au Comité de Saône et Loire, et ancien Président du secteur bassin minier à partir de 1986, nous a quittés.

Dany Dubois a quitté notre monde à l’âge de 86 ans. Très jeune, il avait évolué au sein de l’équipe fanion du Club Olympique Creusotin (rugby) et avait été dans les années 1970 correspondant de presse au Creusot pour le journal Le Progrès.
Joueur très exigeant et très appliqué c’est 1980 que Dany lève un petit peu le pied en tant que joueur et décide de prendre les rênes de la joyeuse Pétanque Creusotine .
Très engagé dans cette mission qui lui plaît, il décide alors d’intégrer le Comité Départemental de Saône et Loire où il œuvrera de nombreuses années jusqu’à gravir bien les échelons et c’est en 1986 qu’il deviendra Président du Secteur Minier.
Il avait alors fait grimper Le Creusot dans le gratin de la pétanque, en organisant un National, réunissant les meilleurs pétanqueurs de l’hexagone.
Dany Dubois, le généreux, avec ses nombreux complices, avait aussi monté le Gentleman Pétanque qui durant un après-midi, réunissait des pétanqueurs et des personnalités du Creusot pour la bonne cause et notamment pour la recherche contre le cancer. Car évidemment l’intégralité des recettes était reversée. C’était sans doute ce dont Dany était le plus fier : Montrer et prouver que la pétanque pouvait être généreuse.
Le fameux gentleman s’était appelé Yves Lambert, puis avait pris le nom de son ami Paul Triboulet.

1982-lors-de-la-premiere-edition-du-national-le-president-danieldubois(au-centre)-est-entoure-de-son-équipede bénévoles.

Pour mener à bien la mission au niveau du Comité de Saône et Loire et se libérer du temps, il décida de laisser la Présidence de la J.P.C. Mais la situation du club évoluait, et ne voulant pas laisser ce club dépérir, Dany qui était très impliqué dans l’ombre, repris la Présidence environ deux années avant de le laisser définitivement la place en 2000 à Eugène Struck. Il aura donc été une vingtaine d’années à la tête de ce club, et il restera encore de nombreuses années Président d’honneur, toujours prêt à répondre à une question ou donner un coup de main s’il était sollicité.

Ci dessous , Dany ne manquait jamais de venir rendre une petite visite à la Joyeuse Pétanque Creusotine lors de différent concours et aimait discuter et tenir compagnie aux  » dames des tickets ».

Lorsque l’heure de la retraite à sonné, Dany a partagé son temps entre le Creusot sa ville natale et Argelès sur mer sa ville d’adoption.
Tous ses amis qui sont passés le voir au moins une fois dans cette station balnéaire, il y en a eu un bon nombre et qui ont eu le privilège de pouvoir l’accompagner l’après midi dans la pinède  pour partager ces moments de liesse avec lui et ses nombreux amis locaux dans des parties endiablées.
L’âge avançant, il lui devenait difficile de faire une si longue route, mais c’était pour lui un tel moment de bonheur que sa fille Fabienne et son gendre Pierre lui ont  permis de vivre encore quelques années en convoyant ses parents en début de saison et en retournant les chercher en septembre, toujours avant le concours du Bicbo à Chalon, c’était une tradition, car Dany ne manquait jamais une participation en tant que joueur d’abord, puis ensuite en tant que délégué.
Nous ne pouvions pas terminer cet hommage sans avoir une énorme pensée pour Monique son épouse, décédée en 2016, qui l’accompagné toutes ces années sur tous les terrains de Pétanque, avec également pour ceux qui s’en souviendront la Mythique Phenix, chienne Berger à l’image de ses maîtres, d’une extrême gentillesse qui d’ailleurs portera le nom de leur bar qu’il ont tenu dans les années 1990 place la Molette.
Dany tu laisseras dans le monde de la Pétanque de très belles traces, tu as marqué des générations, nous ne t’oublierons pas.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*