Bourbon-Lancy champion de France des Clubs CNC1 récompensé

image_print

Le champion de France des clubs CNC1, Bourbon, a été récompensé par le comité de Saône-et-Loire

 

Ce dimanche 6 janvier,à l’issue de la première réunion, au siège du Comité 71, Robert Dutronc, président départemental, ainsi que les membres du comité, ont tenu à récompenser à travers des maillots personnalisés les champions de France Bourbonniens, Patrick Couderc, Christophe Bourgade, Pascal Mileï, Pascal Bruet, Fred Michel, Raphaël Rypen, Nicolas Brancato, Manu Lucien et Médéric Verzeaux.  » C’est un vrai grand titre pour la Saône-et-Loire » déclarait Robert Dutronc.

La première de Bourbon

Pour la première fois de son histoire et après un échec en 2017, Bourbon est devenu le 18 novembre dernier champion de France des clubs CNC1 en battant en finale le champion en titre Sully-sur-Loire.  » Comme si c’était le PSG de la pétanque » souriait Daniel Raffin, membre du comité départemental de Saône-et-Loire de pétanque ce dimanche 6 janvier au siège du comité.

Bourbon a succédé à Chalon dans l’Histoire

Si Bourbon a empoché son premier titre de champion de France des clubs CNC1, il n’est pas le premier club de Saône-et-Loire à l’avoir réalisé. En effet, les Amis de la Pétanque de Chalon ont réussi le double exploit de décrocher ce trophée en 2009 et 2010, lors des deux premières éditions de la compétition. « Il y avait déjà Gaillac, une grosse équipe » avouait Fred Michel, l’un des héros chalonnais de cette époque, et champion avec Bourbon le 18 novembre 2018.

Par l’intermédiaire de Robert Dutronc, le Comité Régional Bourgogne franche Comté  a remis un chèque de 500 euros suplementaire  au club de Bourbon pour le titre de Champion de France CNC1.

Coupe de France : rendez-vous le 3 février

Après la frayeur terrible lors du tour précédent face à Appoigny le dimanche 23 décembre et un succès à l’issue des deux triplettes remportées, Bourbon affrontera Auxerre le dimanche 3 février prochain. Le match se déroulera au boulodrome Saint-Denis de Bourbon, ce qui représente un avantage certain.  » C’est un adversaire très compliqué qui nous attend. Il faudra être au maximum » annonçait Patrick Couderc, le président bourbonnien.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*